Essais scientifiques relatifs à

VarseoSmile Crown plus

Abrasion due au Brossage des Dents

Objet des essais

Cette étude avait pour but de tester la perte massique et la rugosité de surface de
VarseoSmile Crown plus suite au brossage des dents avec une brosse électrique.

Matériau et méthode

Outre les éprouvettes en VarseoSmile Crown plus, cette étude a également testé des éprouvettes en Sinfony* (Sté 3M*). Le matériau Sinfony a été choisi à titre de comparaison parce qu’il s’agit d’un matériau hybride confirmé depuis longtemps sur le marché, photopolymérisable et utilisé pour les restaurations permanentes par couronnes.

Pour ces tests, des pastilles ont été confectionnées avec un diamètre de 15 mm et une hauteur de 3 mm. Pour VarseoSmile Crown plus, ces pastilles étaient fabriquées par impression 3D, pour Sinfony, par remplissage d’un moule avec, ensuite, durcissement des deux côtés par photopolymérisateur, et, dans les deux cas, conformément aux instructions des fabricants respectifs. La surface de chaque pastille a ensuite été polie.

La simulation de brossage des dents a été effectuée sur les surfaces polies dans une machine de simulation de brossage des dents. La brosse à dents électrique utilisée pour cela était Oral-B Vitality Sensitive Clean* avec du dentifrice « elmex anti-caries »* (« elmex Kariesschutz Zahnpasta »*). Le mouvement rotatoire des brosses a été renforcé par un mouvement latéral de toute la brosse à dents sur 5 mm, avec une vitesse de 10 mm/s. La force de compression exercée par la brosse à dents sur l’éprouvette était réglée sur 1,5 N.

La simulation de brossage des dents a été interrompue après 15 h 12 min (simulation de 1 an), puis au bout de 45 h 37 min (simulation de 3 ans), et une dernière fois après 76 h 02 min (simulation de 5 ans). La perte massique des éprouvettes et la rugosité de leur surface ont ensuite été mesurées. Partant de l’hypothèse que la durée de brossage des dents est de 4 min par jour pour l’ensemble des dents, la durée totale de brossage par surface d’une dent est d’au moins 15 min par an.

Résultats

La perte massique constatée après simulation de brossage des dents sur les éprouvettes en Sinfony était, pour les trois durées de brossage mesurées, nettement supérieure à celle affichée par VarseoSmile Crown plus. Ainsi, la perte massique moyenne de VarseoSmile Crown plus après simulation d’une année était de 0,08 mg, pour 3 années de 0,32 mg et, pour 5 années de 0,56 mg. À titre de comparaison, la perte massique moyenne de Sinfony était pratiquement le double pour les trois durées de brossage (simulation d’une année : 0,24 mg ; 3 années : 0,76 mg et 5 années : 0,99 mg).

Par contre, la rugosité de surface obtenue était pratiquement la même pour
VarseoSmile Crown plus et pour Sinfony et, pour les deux matériaux, indépendamment du moment où la simulation de brossage des dents avait été interrompue pour mesurer la rugosité. La rugosité moyenne constatée (R) donnait, pour VarseoSmile Crown plus, après simulation d’une année, une Ra : 0,09 µm, après une simulation de 3 années, une Ra : 0,10 µm et après une simulation de 5 années de 0,11 µm. Pour Sinfony, les rugosités constatées étaient, après simulation d’une année, une Ra : 0,09 µm, après simulation de 3 années de 0,10 µm et, après une simulation de 5 années, de 0,10 µm.

Bilan

La simulation de brossage des dents a permis de montrer que la perte massique prévisible sur des couronnes en Sinfony est sensiblement supérieure à celle des couronnes en
VarseoSmile Crown plus. Les restaurations en VarseoSmile Crown plus sont donc plus durables et la substance dentaire existante bénéficie d’une protection maximale.

De plus, la courbe des valeurs de rugosité montre que, pour les deux matériaux, il est peu probable que la durée de brossage augmente sensiblement la rugosité. Les valeurs de rugosité constatées restant toujours nettement en dessous de la limite importante au niveau clinique de la Ra : 0,2 µm, une accumulation de plaque sur la surface de la restauration dentaire est peu probable.


Simulateur de brossage des dents ZM.3.4

Boîte à moustache ou répartition des valeurs mesurées pour la perte massique

Boîte à moustache ou répartition des valeurs mesurées des rugosités de surface


Source

Les chiffres indiqués plus haut proviennent d’une étude scientifique portant sur l’abrasion due au brossage des dents de VarseoSmile Crown plus, réalisée par :
Niclas Albrecht, SD Mechatronik GmbH, Allemagne

* Cette appellation est une dénomination commerciale/une marque déposée d’une entreprise qui n’appartient pas au groupe BEGO.