Essais scientifiques relatifs à

VarseoSmile Crown plus

Cytotoxicité

Objet des essais

L’objectif de cette étude était d’évaluer la cytotoxicité (= toxicité pour les cellules) de restaurations fabriquées par impression 3D en VarseoSmile Crown plus selon la norme DIN EN ISO 10993-5, fondamentale dans la détermination de la biocompatibilité des matériaux.

Matériau et méthode

Pour cet essai, des extraits ont été prélevés sur les éprouvettes concernées et produites selon les indications du fabricant, puis comparés avec le solvant pur, mais aussi avec des témoins positifs et des témoins négatifs.

Les extraits ont été obtenus après un séjour des éprouvettes de 24 h dans un solvant. Ils ont ensuite été dilués pour préparer différentes concentrations (100 % (= pur), 66,7 %, 44,4 %, 29,6 %).

Pour garantir la validité de l’essai, on a également contrôlé le solvant pur (sans contact avec les éprouvettes) ainsi qu’un témoin négatif (polypropylène) et un témoin positif (latex). Le solvant pur a servi de référence. Pour le témoin négatif, on a utilisé une substance dont la cytotoxicité est avérée nulle selon la norme ISO 10993-5, pour le témoin positif par contre un matériau cytotoxique.

Les extraits des témoins et les différentes concentrations d’extraits des éprouvettes ont été déposés dans des cultures cellulaires. Après une durée d’exposition de 68 h à 72 h, l’activité cellulaire déterminée par les réactions enzymatiques a été mesurée. L’activité des déshydrogénases mitochondriales (une enzyme) servait d’unité de mesure de l’activité cellulaire. Des « marqueurs » ont été utilisés pour l’identifier, à savoir des substances qui réagissent à certaines enzymes et forment des complexes de couleur. L’intensité de la couleur a permis de déterminer l’activité cellulaire avec la méthode au XTT standard (XTT = sodium-3’-[1-(phényl amino-carbonyl)-3,4-tétrazolium]-bis(4-méthoxy-6-nitro)benzolsulfon-acid-hydrate). En présence d’une activité cellulaire inférieure à 70 %, le test est considéré comme non concluant. Plus l’activité cellulaire se rapproche de celle du témoin du solvant, plus le bilan est avantageux.

Résultats

Les résultats obtenus par VarseoSmile Crown plus au test au XTT ont mis en évidence, pour toutes les concentrations testées, même avec l’extrait pur (100 %), des activités cellulaires (déterminées par l’activité des déshydrogénases mitochondriales) largement supérieures à 70 %. Le test est donc concluant.

Bilan

VarseoSmile Crown plus n’affiche aucune propriété cytotoxique au test au XTT, ce qui confirme le résultat de la mesure après extraction. VarseoSmile Crown plus constitue donc un matériau très bien tolérable.


Activité des déshydrogénases mitochondriales de VarseoSmile Crown plus, du solvant et des témoins négatifs et positifs au test aux XTT ; résultats avec les éprouvettes photopolymérisées avec les photopolymérisateurs Otoflash G171 ou Hilite Power


Source

Les chiffres indiqués plus haut proviennent d’une étude scientifique portant sur la cytotoxicité de VarseoSmile Crown plus, réalisée par :
Eurofins BioPharma Product Testing Munich GmbH, Allemagne

* Cette appellation est une dénomination commerciale/une marque déposée d’une entreprise qui n’appartient pas au groupe BEGO.